Lucha libre sacrée
Les Productions des paysages éclatés presents

Lucha libre sacrée

For more information about this event, please contact Les Productions des paysages éclatés at administration@masqalors.ca.

Buy Tickets

À Mexico, la lucha libre transporte le public des arènes de fête des quartiers populaires au temple historique de la lutte, l’Arena Mexico. Au coeur de cet univers fascinant, où performances physiques se mêlent au théâtre, dans un combat sans cesse renouvelé entre le bien et le mal, le masque est un objet sacré, porteur de force et de victoire, objet de convoitise.

Marie Piquet, aujourd’hui directrice de l’Action culturelle de Bagneux, et Arnaud Iprex-Garcia, ingénieur et peintre, sont les deux réalisateurs de ce documentaire. Ils ont commencé à filmer et à se passionner pour les masques et leur culture en 2014.

Mask collective est créé en 2013 pour documenter et diffuser les cultures de masque. Le projet de l’association est d’utiliser les documentaires et l’art pour créer, à partir des masques, un lien entre les cultures du monde. Expositions, déambulation dans les rues de l’oeuvre Masque numérique, conférences, projections de documentaire et ateliers de création de masques sont les outils utilisés en Equateur, Bolivie, Mexique, Chine, France et Espagne pour toucher un large public et l’amener à découvrir et se questionner sur les masques de sa culture et d’ailleurs.

Pour en savoir plus

Checking availabilities...

Attendees

  • Lucille Bouffard

    World
Your search returned no results.

À Mexico, la lucha libre transporte le public des arènes de fête des quartiers populaires au temple historique de la lutte, l’Arena Mexico. Au coeur de cet univers fascinant, où performances physiques se mêlent au théâtre, dans un combat sans cesse renouvelé entre le bien et le mal, le masque est un objet sacré, porteur de force et de victoire, objet de convoitise.

Marie Piquet, aujourd’hui directrice de l’Action culturelle de Bagneux, et Arnaud Iprex-Garcia, ingénieur et peintre, sont les deux réalisateurs de ce documentaire. Ils ont commencé à filmer et à se passionner pour les masques et leur culture en 2014.

Mask collective est créé en 2013 pour documenter et diffuser les cultures de masque. Le projet de l’association est d’utiliser les documentaires et l’art pour créer, à partir des masques, un lien entre les cultures du monde. Expositions, déambulation dans les rues de l’oeuvre Masque numérique, conférences, projections de documentaire et ateliers de création de masques sont les outils utilisés en Equateur, Bolivie, Mexique, Chine, France et Espagne pour toucher un large public et l’amener à découvrir et se questionner sur les masques de sa culture et d’ailleurs.

Pour en savoir plus